Histoire de Pottermore: Chapitre 6.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de Pottermore: Chapitre 6.

Message par Ombre le Jeu 22 Oct - 22:31

Chapitre 6 ! Wink. Bonne lecture Very Happy.

Le second ministère de la magie : la fin de l’âge des tyrans.


Voici le dernier acte de l’histoire des tyrans de Pottermore. Se déroulant durant un mois, de mi-février à mi-mars 2014, le second ministère de la magie sera l’ultime régime tyrannique. Le groupe de Mortel dirigera encore Pottermore jusqu’aux fameuses négociations de Myosotis qui mettront fin à son règne. Toutefois, un peu de patience : bien des rebondissements auront lieu durant le second ministère de la magie. Nouveaux membres, nouvelle rébellion et retour d’anciens tyrans et rebelles bien connus… Le forum du Trio infernal, lui, connaîtra une grave crise qui mènera à sa perte. Vivez les derniers moments de l’incroyable ère des tyrans de Pottermore…

Le second ministère de la magie : un retour aux sources pour les tyrans de Pottermore.
Rappel des faits. Après la chute du gouvernement de Griffe d’Argent, le seigneur Mortel met fin au court règne du Quartier général et rappelle ses anciens tyrans pour un grand retour en force. Et c’est Maléfice, le premier tyran de l’Histoire de Pottermore, qui fait son entrée : Mortel voulait reconstituer cette fameuse soirée de Juin où le seigneur Maléfice est apparut à Pottermore pour la première fois… celui-ci proclame le second ministère de la magie. Ce retour est clairement un retour aux sources pour Mortel qui veut restaurer ce qu’il appelle « la splendeur passée de Pottermore » ou encore plus simplement « le bon vieux temps ».
Maléfice avait complètement disparu du site depuis près de deux mois : son retour fantasque est destiné à marquer les esprits. Les anciens le connaissent bien, les nouveaux le découvrent. Dès son arrivée, il commence à énerver tout ce qui bouge : il se moque des goûts musicaux de Plume Fang (fan de Justin Bieber, Miley Cyrus et de Tokyo Hôtel), marmonne quelques mots sur le renvoi des « crétins du site » et parle de signaler ceux qui le contredisent. Fidèle à ses habitudes ! Son retour est curieusement bien vu pour certains, comme Miss qui a un faible pour le tyran ou encore Jill qui aime bien son sens de la répartie. Pour d’autres, c’est signe de mauvais présage : Prim le déteste et fait tout pour le faire partir, en vain. Elle fait mine de résister à ses piques, mais ne tiens pas très longtemps avant de faire sa grosse colère. Pour terminer, Maléfice fait la classique annonce du changement de régime : le second ministère de la magie. Il en est bien le ministre suprême.
Pour les nominations, c’est à peu près comme d’habitude : Mystère au département des mystères et à la tête de la police politique, le général Calo au département de la guerre, Hydre au département de la propagande, des médias et de la culture et Feuille au département de la sécurité et la de régulation des créatures magiques. Le seigneur Chimère, lui, devient numéro 2 du gouvernement et hérite du département de la justice magique. Sang redevient grande inquisitrice. Pour le reste : le juge Yaxley, les professeurs Alecto et Amycus, le concierge Rusard, les policiers Noirçeur et Lance, les gardes inquisitoriaux comme Lancelot, les soldats comme Auror ou Assassin… mais de nouveaux membres rentrent en scène. En effet, Mortel a réussi un coup de maitre. Il convainc Gourou, l’ancien maitre déchu du Quartier général, de venir rejoindre les tyrans ! Ce qui fait que les membres du Quartier général tout entier rejoignent Mortel et Maléfice : Docteur Eric, Griffe d’Argent, Sombre, Sabre d’argent, Lyre, Flamme et tant d’autres… Les effectifs des tyrans doublent. Triplent même, car avec l’arrivée de nouveaux membres, c’est encore le moment de recruter. Des préfets, des gardes inquisitoriaux, des policiers, des serviteurs… Les tyrans sont plus forts que jamais. De plus, Maléfice engage un ancien revenant d’outre tombe : Aile. Le cinglé de Pottermore durant la « terrible guerre » est prêt à récupérer son ancienne copine Lilas. Il est devenu encore plus violent, pervers et schizophrène qu’avant. Maléfice le manipule, et Aile devient un stupide chien des tyrans. Un autre ancien refait surface : le seigneur Sha, ancien allié de Mortel mais qui avait été éloigné à cause de sa bêtise. Il est de nouveau engagé. Enfin, à la surprise de tous, Maléfice prend Acajou dans ses rangs, l’imbécile qui criait sans arrêt « parte de ce site, parte, parte, parte ! ». Il deviendra larbin des toilettes ! Il y’a alors tant de tyrans sur Pottermore qu’il ne se passe pas un moment dans la journée pour ne pas en apercevoir un quelque part : l’organisation est devenue immensément vaste.
La politique mise en place par le ministère est un étrange mélange entre la politique maléficienne, le chimérisme et l’argentisme. Bien que Mortel voulait un retour aux sources pour les tyrans, il pense qu’il ne faut pas oublier les bases réformatrices des doctrines de Chimère et Griffe d’Argent. Ainsi, un curieux compromis s’installe : les hybrides et nés-moldus sont relativement tolérés mais pas trop non plus (les cours exaltent toujours le sang pur, et les hybrides comme les loups garous sont discriminés) ; les formes d’art sont autorisées, mais farces et attrapes sont interdites (ainsi que les bals, mais pour le plus grand bien de tous !) ; les journaux sont autorisés, mais sont contrôlés par la censure du gouvernement. La création de gouverneurs, qui représentent l’Etat au sein de chaque maisons, réforme chimérienne, est maintenue, car pour Maléfice la centralisation du pouvoir est très importante. Il nomme Gourou gouverneur de Serpentard, Hydre gouverneur de Gryffondor, Calo gouverneur de Serdaigle et Noirçeur gouverneur de Poufssoufle. Griffe d’argent est nommé au poste de lieutenant des forces de police du ministère. Bref, tout se réorganise sous les yeux hébétés des nouveaux qui arrivent sur le site.
Parmi les arrivants, on peu citer Roger de Serdaigle, son amie Loufoca ainsi que Potter de Gryffondor. Roger et Potter ne font que les idiots : ils n’arrêtent pas d’imiter le chien (« wouf wouf »), de faire des pirouettes clownesques, sous les rires de Loufoca. Pour Miss, la danseuse au tutu de Poufsouffle, qui déteste tout type de gamineries (pourtant elle a parfois un comportement de gamine !), Potter et Roger sont la même personne. Mais il sera prouvé bien plus tard que ce n’est pas vrai. D’ailleurs Roger a bien plus sale caractère que Potter : soit en colère, soit triste, il est embourbé dans des affaires qui nous dépassent avec Kalis. Kalis, le double compte de Potty, au personnage de jeune homme sombre et torturé, opposé de tout son cœur aux tyrans, clamant son opposition à Maléfice. Kalis s’entoure d’ailleurs d’une nouvelle génération de Serpentard de sa veine : le sombre Antonin, la mystérieuse Charm, Crépuscule ou encore Kendra. Myosotis et Murmure sont toujours là. Murmure, remarquable joueur de RP : son style est violent et sanglant. Myosotis, la gentille fille cachant une grande manipulatrice, observe les tyrans et s’y intéresse de plus en plus. Elle devient de plus en plus fascinée par l’organisation complexe du groupe, sa diversité, les caractères particuliers de chaque membre, mais déteste les signalements et nettoyages. A Gryffondor, une ancienne fait son grand retour : elle s’appelle Rita Skeeter. D’où son nom, c’est la journaliste du site. Elle s’est crée une gazette avec ses amies comme Barbie (nom que Miss trouve ridicule, nous la comprenons…). Mais elle va rapidement se faire beaucoup d’ennemis, à cause des rumeurs et des ragots qu’elle lance partout sur les membres, qui ne sont pas forcément vrais. Il n’est pas rare de voir Rita ou l’une de ses acolytes faire quelques interviews sur Pottermore. Ce qui va donner envie à Ombre de faire son journaliste ! Et cette fois, il se crée un compte à Serpentard car il en marre de Poufsouffle. Beaucoup d’anciens pouffys comme Miss, Lily Luna ou Jason vont d’ailleurs quitter leur maison d’origine pour Serpentard, car Poufsouffle est devenue pour beaucoup une maison ennuyante et pleine de gamineries. Il est bien loin le temps de l’Empire Pouffy, qui rayonnait à travers tout Pottermore… bien d’anciens pouffys ont disparu de la surface du site et ne viennent que très rarement, déçus par le chemin qu’a prit leur maison : June, Tonks, Grand-Duc, Galaxie, Vif, Bacon… Beaucoup de gryffons, comme Myosotis, Rita, Cliodna et Améthyste, émigrent aussi vers Serpentard. Cette maison est devenue la plus vivante et la plus intéressante de Pottermore, d’autant plus qu’elle est celle de Mortel…
Pourquoi Mortel continue-t-il les tyrans ? Il a pourtant mis a bien sa vengeance contre les anciens tel que Thomas, Pansy et Maraudeuse et a instauré des bases nouvelles sur Pottermore. Mais il sent que son travail sur le site n’est pas terminé, et veut continuer à s’amuser avec son groupe. Il s’est prit depuis le temps au jeu du pouvoir, d’autant plus que les tyrans sont trois fois plus qu’avant. Qui dit tyrans, dit répressions, décrets d’interdiction… et cela provoque tout naturellement une rébellion.

La « dernière rébellion », ultime révolte contre les tyrans.
La « dernière rébellion » sera la dernière révolution que les tyrans auront à affronter, et elle n’en sera que plus riche en figures et en événements. Toutefois, le groupe possède deux points forts : le nombre considérable de soldats a son service, ainsi que la nouveauté de la plupart des rebelles, qui ne connaissent pas les tactiques du groupe et qui seront plongés dans des luttes et divisions intestines, ainsi que des histoires fleur bleue qui vont gâcher leur coordination. Toutefois, les doyennes Cissa, Ginny et Rose viendront à leur rescousse…
A l’image de la division et le manque d’expérience des nouveaux rebelles, cette première réunion que vont organiser Roger et Potter, avec toutefois l’aide d’une ancienne résistante : Ginny. Celle-ci a affronté les tyrans à maintes reprises, notamment lors de la célèbre première bataille de Serdaigle, qui s’est toutefois terminée par une victoire du général Calo. Et elle va perdre la tête devant l’inexpérience de ses nouveaux alliés. La réunion se passe tout d’abord en plein milieu de la grande salle, à la vue de tous, où se promènent à chaque heure de nombreux tyrans ! Cette réunion devait déboucher sur un plan de bataille, mais elle ne sera que disputes : qui va devenir chef ? Potter ou Roger ? qui va devenir ceci ? Pendant une heure, cette réunion débouche sur un brouhaha sans intérêt. D’autant plus que les tyrans vont infiltrer la réunion et vont semer de nouveau la discorde ! Elle se terminera par un double nettoyage des forces armées.
Mais c’est sans compter le retour de Cissa, à l’énergie bouillonnante. Elle veut reprendre la tête de la rébellion et en fédérer les membres. D’autant plus qu’elle est secondé par Rose, elle aussi rebelle indomptable, qui s’est affirmée lors de la révolution contre le Quartier général. Les deux pires cauchemars des tyrans sont là pour aider les jeunes arrivants à combattre les tyrans… Cissa, comme à son habitude, va énerver le gouverneur de Serpentard en place, Gourou, au féroce caractère. Rose, elle, multiplie les quolibets contre les anciens membres du Quartier général. A elles seules, elles provoquent de nombreux combats qui se termineront toujours par des nettoyages et des explosions de feu d’artifice. Comme lors de ce combat, classique attaque contre les pauvres professeurs Alecto et Amycus et le concierge Rusard qui recevront pour la énième fois des bombabouses sur la tête ! On fait alors appel à Aile pour mettre le souk, au grand dam de Cissa qui est déjà sorti avec son double compte Envy… et bien sur de Lilas qui est toujours sur Pottermore. Aile va d’ailleurs tenter de les reconquérir, sans succès. Il va donc continuer à casser les tables, s’énerver contre tout le monde et même à violer les jeunes filles virtuellement ! (et il pensait reconquérir ses anciens amours…). Le nouveau pantin des tyrans réussi bien sa mission, tout comme Acajou : mettre du grabuge sur Pottermore et énerver les rebelles.
A Serpentard, le gouverneur Gourou tente au mieux de maintenir l’ordre, mais avec difficulté à cause de Cissa dans les parages. L’ancien chef du Quartier général est connu pour sa dureté et son sadisme. D’ailleurs il n’a pas perdu sa fibre fanatique, et continue ses prières et ses cérémonies étranges. Celui qui était rival de Mortel en est devenu un de ses plus fidèles serviteurs, et un des plus dangereux. Il doit toutefois faire face à l’opposition d’un serpent : Kalis, le jeune homme sombre au chien noir fantôme, et double compte de Potty de Gryffondor. Kalis multiplie les piques contre Gourou, en jetant les papiers de Gourou dans la cheminée, en se moquant des fonctions de gouverneur… Kalis aura bien des problèmes avec la justice de Pottermore, passant de nombreuses fois devant le juge ! A Serdaigle, une jeune fille du nom de Glace tente une guerre civile contre le gouvernement Calo. Mais celui-ci réprime très violemment les insurrections. A Gryffondor, les préfets doivent faire face à l’impétueuse Rose. A Poufssoufle, Noirçeur n’a toutefois pas beaucoup de soucis à se faire devant les gamins qu’il doit contrôler. Lorsque les armées et les forces de sécurité sont dépassées par la rébellion, on fait appel à la modératrice Plume : beaucoup de rebelles comme Cissa et Rose verront leur compte bannis plusieurs fois !
La « dernière rébellion » est aussi une guerre médiatique. Le directeur du département de la propagande, Hydre, multiplie les annonces exaltant Mortel et Maléfice. Il rappel la victoire des tyrans lors de la « terrible guerre » que les tyrans vont surnommer « la rébellion ratée de Cissa et Céleste », non trouvé pour humilier la harpie et rappeler sa défaite. Hydre tente d’engager de plus en plus monde chez les tyrans par ce genre de slogans : « Rejoignez les tyrans, ils ont toujours gagnés ! » ou encore « Battez vous avec Cissa et c’est la défaite assurée » et « Vous n’avez que deux choix : les tyrans ou l’humiliation ». Hydre compte aussi sur l’éducation pour la propagande : les professeurs rappellent les grandes batailles, surtout les victoires de Calo durant la première grande guerre de Pottermore, ou encore la célèbre offensive Chimère durant la « terrible guerre ». De leur côté, les rebelles multiplient aussi la propagande. Cissa organise de gigantesques meetings pour motiver ses troupes. Elle crie des slogans comme « Il vaut mieux se battre jusqu’à la fin car l’on est jamais sur de la défaite ! ». Rita, la journaliste amatrice de ragots croustillants va avoir la mauvaise idée de lancer des rumeurs sur Mortel dans son journal, en le comparant à un triste sire fleur bleue qui drague toutes les nouvelles du site. De plus elle trouve un nouveau surnom pour le créateur des tyrans : Mortadelle. Celui-ci ne va pas beaucoup apprécier et va contre attaquer en lançant une fausse rumeur sur Rita : la journaliste travaille pour les tyrans. Les rebelles vont y croire et Rita sera détestée par beaucoup de monde !
Outre une guerre médiatique, la « dernière rébellion » est une guerre des idées. Au sein des tyrans, des divisions existent entre les plus modérés, proche de l’argentisme, d’autres proche du chimérisme. Les plus durs sont partisans des politiques de Maléfice, ou des politiques extrémistes de Gourou. D’autres groupes, qui ne sont ni tyrans, ni rebelles, voient le jour, comme le groupe des neutres, crée par Rita, surtout depuis qu’elle est complètement isolée à cause de la rumeur que Mortel a lancé sur elle. La rébellion, elle, est de plus en plus faible, malgré ses chefs que sont Cissa, Rose et Ginny. De plus en plus de personnes la quittent, comme Miss, qui va dire qu’elle préfère encore rejoindre les tyrans ! En effet, la nouvelle génération des rebelles est d’une gaminerie sans nom : nous n’avons qu’à observer bébé ange qui ne fait que chouiner ou encore Eternité qui crie toutes les cinq minutes « vive les crêpes ! ». Même Cissa va progressivement quitter la rébellion découragée par les intervenants qu’elle dirige. Plus que la rébellion, Miss qui critique la nouvelle génération de membre qui arrive sur Pottermore. Elle ne « supporte plus ces gamins ». Elle pointe du doigt les personnages qu’ils s’inventent. Il y’a de plus en plus d’hybrides et de créatures magiques sur Pottermore : des fées, des elfes, des loups garous, des animagus… ce qui va agacer beaucoup d’anciens. Parfois certains nouveaux membres sont à la fois elfes des bois et vampires ! Tout devient du grand n’importe quoi, ce qui va d’ailleurs encourager les tyrans à arrêter tous les hybrides qu’ils voient. Chaque jour, des opérations de la police vont calmer les ardeurs des loups-garous ou autres hybrides du site. Miss pointe aussi du doigt les gamines qui pleurent sans arrêt et qui écrivent comme des cochons, les histoires d’amour niaises ou encore le mauvais caractère des dépressifs. Pour elle, il y’a trois type de rebelles sur Pottermore : le sombre dépressif hybride qui fait toujours la tête, tout le temps couvert de sang qui veut tuer tout le monde ; la fleur bleu qui n’arrête pas de pleurer car elle n’a pas trouvé de cavalier pour son bal ; et enfin le gamin qui ne sait pas écrire et qui fait n’importe quoi (à l’image de ces combats de tartes virtuels entre rebelles pour savoir qui va diriger les opérations).
Pour ceux que la rébellion énerve, ce sont les tyrans qui fascinent. Miss, encore une fois, va se rapprocher du terrible Maléfice, danser avec lui, et va même dire un jour à Kalis, qui se plaignait de signalements infligés par les tyrans après avoir énervé Gourou, « tu n’avais pas qu’à le provoquer ». Jill adore les prédictions néfastes du devin Mystère. Myosotis, elle, s’intéresse de plus en plus au groupe et se rapproche dangereusement des tyrans… ceux-ci impressionnent par leur nombre et la taille gigantesque de leur organisation. Ceux-ci laissent entendre qu’ils ont des espions partout, et ont même un forum secret (qui se révélera n’être qu’un groupe skype). Jusqu’à parfois trois heures du matin, les tyrans se relaient pour surveiller les salles communes sombres et vides. Certains sont même effarés de voir des policiers ou la discipline se précipiter au moindre faux pas, à chaque heure de la journée. Pour Miss, se sont surtout les chefs qui sont les plus intéressants : on ne peut en effet pas comparer un Sha d’un Calo ! Parmi les chefs, ce guide suprême Mortel, mystérieux et étrange, aux apparitions publiques rares. Le guide suprême laisse même entendre qu’il a un double compte caché sur Pottermore. Le mystère s’épaissit : pourquoi a-t-il crée les tyrans ? qui est son double compte caché ? La suspicion règne parmi tous les anciens, qui tentent de découvrirent les derniers secrets des tyrans. Personne ne sait, pour l’instant, qu’il s’agit d’Ombre. Il y’a aussi le double compte de Dailly, qui aide toujours les tyrans dans l’ombre. Dailly, dont le forum du Trio infernal connait une crise sans précédent.

Le Trio infernal sous la « dernière rébellion » : un forum en crise.
Alors que Pottermore connait une nouvelle rébellion, l’amitié entre Ombre et Dailly se renforce. Les deux membres sont toujours très complices et multiplient les appels téléphoniques pour discuter des derniers ragots de Pottermore. Dailly aide toujours les tyrans dans l’ombre, et est d’ailleurs en partie responsable de leur retour sur Pottermore, l’ayant proposé à Ombre. Mais l’arrivée de Murmure sur le Trio va changer la relation entre Ombre et Dailly : celle-ci va tomber amoureuse de Murmure…
Murmure, un personnage très controversé sur le Trio infernal, et qui entre en conflit avec bien des membres. Peregrin, Ecureuil et Ginny veulent son renvoi du forum, ce que l’administration refuse. Ginny sera tellement en colère qu’elle va créer son propre forum et en fera de la publicité très secrètement, de peur de représailles (souvenez vous de l’affaire du forum francophone des élèves de Poudlard !). Mais Murmure va partir de lui-même… du moins officiellement, car il revient sous un autre compte, Kris Thale, sur demande de Dailly. Celle-ci le nomme modérateur du chat box, pour aider les administrateurs dans la tache de régler les problèmes sur le Trio.
Le Trio infernal connait en effet beaucoup de problèmes. Les disputes pour des histoires fleur bleue entre Lilas, Prim et Moon agacent Serorme au plus haut point. Ally, la Serdaigle très sensible, agace aussi beaucoup des membres par son sale caractère lorsqu’elle est énervée… Fascina de Poufsouffle se plaint souvent de ses histoires d’amour. Plume de Serdaigle est toujours là pour envenimer les conflits entre membres et répondre aux administrateurs. Les conflits entre Ombre et Peregrin ne cessent pas, bien que la sage Anémone soit toujours là pour veiller. Peregrin qui est très agacé par l’arrivée de Rita sur le forum, d’ailleurs il dira : « je trouve que c’est une fille qui ne comprend rien à rien et qui ne fait que raconter sa vie ». Plume Fang ne fait que parler de Justin Bieber sans interruption sur le chat box, au grand dam de bien des membres… Mais ce n’est pas tout ! Il y’a Miss, qui est accusée de mentir sur sa vie sans arrêt : sa soit disant photo d’elle, qui se trouvera être en fait celle d’un mannequin célèbre. Elle raconte aussi ses faux voyages dans un chalet en Suisse avec son petit ami, sans parents (elle a 15 ans !), et sa découverte d’un grimoire magique dans le grenier du chalet… (ce mensonge est mis à mal par son adresse IP qui pointe Paris !). Il y’a l’affaire Théo/Arianna, les soi-disant frères et sœur : un jour, un certain Théo arrive sur le forum et annonce que sa sœur Arianna, qui est inscrite sur le sur le Trio, est malade et qu’il prendra son compte en attendant. Il se trouvera que Théo n’était qu’un mensonge crée de toute pièce par Arianna. Le lâche, elle, tente de toujours de récupérer Dailly et se crée un nouveau compte pour la harceler de messages privés, mais elle est rapidement bannie. Amande tente aussi de revenir pour se venger de son banissement. Ombre, lui, va faire une mauvaise rencontre : Thomas, qui malgré son départ de Pottermore à cause de la guerre, s’inscrit sur le trio infernal. Les deux utilisateurs s’ignorent royalement, et Thomas partira du site de lui-même. Il y’à Ecureuil, qui à cause de sa grande sensibilité se prend souvent le choux avec du monde. Roger et Potter sont toujours soupçonnés être la même personne par Miss, ce qui va créer un important quiproquo. Enfin pour terminer, il est découvert que Démony de Serpentard a un double compte, Emma Ginny. Bref, c’est du grand n’importe quoi, et Dailly, qui doit faire face à ses problèmes personnels IRL, est excédée. Mais elle peut faire confiance à Cissa, la grande rebelle de Pottermore, nommée modératrice car jugée intègre. Les deux autres modérateurs nommés sont Peregrin et Echo de Serpentard. Heureusement, le forum connait quelques instants de paix et de tranquillité, notamment durant les vacances, où les membres laissent de côté leurs querelles pour participer aux jeux organisés par l’administration, ou lire le roman écrit par Ombre « Guerre et ménages », inspiré par l’Histoire de Pottermore.
Mais les problèmes reviennent bien vite. Kris Thale, le nouveau modérateur de la chat box, agace les modérateurs Peregrin et Echo. Dailly, qui devient de plus en plus amoureuse de Kris Thale et donc de plus en plus paranoïaque, soupçonne les modérateurs de comploter contre elle et Murmure. Elle demande donc à Ombre de trouver les mots de passe des membres en faisant croire à un soi-disant problème technique… mais en réalité pour lire les messages privés ! Ombre accepte, car lui aussi pense qu’on complote contre lui (la paranoïa gagne le trio !). Les membres tombent dans le panneau, et Ombre et Dailly découvrent que les modérateurs Peregrin, Echo et Cissa soupçonnent Kris d’être Murmure (ce qui est bien vrai) et essayent de trouver le soutien de l’administratrice Esprit, sage et bien loin de toutes ces histoires, pour faire renvoyer Krys Thale de la modération. Dailly et Krys n’en reviennent pas… Ombre aussi, car il soutient les deux amoureux. Pourtant, les relations entre Ombre et Krys vont se dégrader. Ce dernier ne va pas supporter qu’Ombre, qui est un des meilleurs amis de Dailly, soit aussi proche d’elle et va lui faire comprendre d’une certaine manière qu’il veut qu’il s’éloigne un peu d’elle car il le trouve trop collant : Ombre commence à se poser des questions…
Un soir, Dailly annonce à Ombre qu’elle va rencontrer Krys IRL pendant une semaine, et qu’elle ne va donc pas être présente sur le forum. Elle lui laisse les commandes en lui annonçant de bien surveiller les propos de Peregrin. Peregrin, avec qui Ombre va de moins en moins s’entendre : tous les jours des conflits, des disputes, des prises de tête… Ombre va devenir de plus en plus autoritaire, va prendre la grosse tête, ce qui va déplaire à Peregrin qui lui aussi gonfle de colère. Un jour, Peregrin annonce à tout le monde sur le chat box que Krys Thale n’est autre que Murmure. Ombre, qui obéit à Dailly, va commettre l’impensable : il va directement bannir Peregrin puis lire ses messages privés qui ne sont pas encore ouverts ! Pour Esprit, s’en est trop. Elle renvoie Ombre de son poste d’administrateur du Trio sans l’autorisation de Dailly, et le renvoie du forum francophone de la maison Serdaigle. L’amitié entre Ombre et Peregrin est définitivement rompue, et même les sages conseils d’Anémone n’y pourront rien. Ombre pense que Dailly va lui redonner son poste après son retour, car après tout il a bannis Peregrin pour elle… grossière erreur ! Dailly le justifie en annonçant « je suis désolé mais il me faut l’accord d’Esprit pour te remettre administrateur, nous travaillons en équipe ! ». Cette trahison est un coup très dur pour Ombre, mais il est vrai qu’il est allé bien loin dans la bêtise. Ombre, dégouté et dépité, va supprimer son compte du Trio Infernal. Même si l’amitié entre Dailly et Ombre n’est pas encore détruite, c’est pour lui un énorme coup dans le dos. Avec le départ d’Ombre du Trio, suivi de Peregrin et de Serorme, qui n’en peuvent plus, le forum entame une longue descente en enfer : les problèmes ne sont pas encore terminés. Pour Ombre aussi, les malheurs sont loin d’être finis. Et cette fois sur Pottermore.

Les négociations de Myosotis : l’abdication des tyrans.
Sur Pottermore, la « dernière rébellion » continue, et les tyrans semblent en prendre le dessus, de par leur nombre, leur organisation et leur coordination. Pourtant, tout est sur le point de s’effondrer, mais Mortel ne le sait pas encore… C’est Myosotis, cette Serpentard jugée peu dangereuse par les tyrans, qui va être à l’origine de la chute du groupe tout puissant. Ombre entretient toujours de bonnes relations avec My, et pense pouvoir la manipuler. En effet Myosotis ne cache pas sa fascination pour les tyrans, et Mortel va s’en servir pour en faire une alliée de choix. Mais un jour, Myosotis fait une annonce à laquelle Ombre ne s’attendait pas : elle sait qu’il est Mortel.
Comment une jeune fille relativement nouvelle a-t-elle pu découvrir le secret d’Ombre Mortel aussi rapidement ? Le mystère entoure encore cette découverte. Mais il est clair que Myosotis est une fille intelligente, et Ombre, prit en confiance, en a peut-être trop dit. Il n’a en effet pas caché son gout pour le pouvoir et la manipulation, lors de nombreuses discussions avec My, en croyant que celle-ci n’était qu’une jeune innocente fleur-bleue. Myosotis a alors peut être fait le rapprochement avec le personnage de Mortel, d’autant plus que celui-ci a annoncé avoir un double compte caché. Une autre théorie, plus mystérieuse, peut être prise en compte. Myosotis est très amie avec Murmure et Dailly, et cette dernière est au courant depuis bien longtemps du secret d’Ombre. Elle l’a peut-être dit à Murmure, qui lui-même l’a dit à Myosotis… on ne le sera jamais vraiment.
En tout cas, Ombre avoue tout à Myosotis : qu’il est Mortel, qu’il manipule tout le monde depuis près de neuf mois, et que Dailly l’aide en secret. Ombre pense que My le laissera continuer dans la direction de Pottermore, car celle-ci admire en effet l’organisation de son groupe. Grossière erreur : My le fait chanter. Elle lui annonce que si ’il ne met pas fin pas tout de suite les tyrans, elle révèlera son secret à tout le monde. Ombre n’a pas le choix : il accepte à contrecœur. Toutefois, il arrive à retourner une partie de la situation en sa faveur. Un simulacre de négociations sera organisé en public sur le site, pour qu’il puisse être vu comme le sauveur de Pottermore ayant mis fin aux tyrans. Myosotis elle aussi a tout à y gagner, pour les mêmes raisons qu’Ombre, et propose d’ailleurs à ce dernier de prendre le pouvoir au sein d’un régime plus démocratique sans tyrans !
Mortel va-t-il mettre fin aux tyrans et abdiquer ? Tout le monde ne parle plus que de ça sur Pottermore. Myosotis et Ombre ont en effet lancé l’information sur laquelle ils discuteraient avec le chef des tyrans sur la possibilité de son retrait du pouvoir. Pour Kalis, c’est une excellente nouvelle, et il demande à rejoindre les négociations, ce qui est accepté. Ainsi, de fausses négociations sont organisées en plein milieu de Pottermore : en premier lieu, c’est le ministre de la magie Maléfice qui signe sa démission. Mais tout le monde attend la réponse de Mortel, le guide suprême. Il annonce qu’il va mettre fin au règne de son groupe si ses tyrans resteront respectés sur le site et porteront le titre honorifique de seigneurs. De bien petites conditions pour Myosotis, qui accepte. Alors, Mortel signe l’impensable pour tous les rebelles : son abdication définitive et la fin des tyrans.
Tout le monde se pose la question. Qu’est ce qui a pu pousser Mortel, maitre de Pottermore depuis 9 mois, et qui était qui plus est au sommet de sa gloire, à abdiquer du jour au lendemain ? La première hypothèse pour les membres est que Mortel en avait marre de diriger le site. Mais une autre rumeur se répand : Myosotis et Ombre auraient découvert le secret de Mortel. Le mystère est donc bien grand pour ceux qui ont connu les tyrans.
Bien que de nombreux rebelles explosent de joie à l’annonce du départ des tyrans du pouvoir, d’autres sont étrangement affectés par cet évènement. Cissa, qui était pourtant le symbole de la liberté, dit être « attristée » car elle « ne s’amusera plus comme avant ». D’autres comme Miss qui commençaient à presque vouloir rejoindre les tyrans ont la même réaction. Mais ce sont chez les tyrans eux même que se remarque le plus grand désarroi : le général Calo supplie Ombre Mortel de mettre fin à l’accord et d’assumer son double jeu. Maléfice a signé son abdication en tant que ministre à contrecœur, mais comprend qu’il n’a pas le choix. En tout cas, Ombre ressort auréolé de gloire et proclame l’Empire. Comme prévu, les rebelles le voient comme un sauveur et un héros. Myosotis et Kalis, les deux autres négociateurs, assument aussi ce rôle. Ombre pense maintenant reprendre tout de zéro, diriger Pottermore tranquillement avec son secret bien gardé. C’est sans compter les plans de la redoutable Myosotis…

Conclusion : la fin d’un âge.
Voilà, après 9 mois de règne, le groupe le plus puissant de l’Histoire de Pottermore vient de s’éteindre. Le bilan des tyrans est très controversé : il est bien clair que les guerres et rébellions ont eu des conséquences néfastes sur Pottermore. Le nombre de signalements, de nettoyages, de bannissements de comptes, de départs a augmenté considérablement durant cette période. Toutefois, tout n’a pas été noir, bien au contraire. Les tyrans ont clairement mis de l’ambiance sur Pottermore et ont fait sortir de l’ombre des personnages qui n’étaient pas appelés à devenir célèbre, à l’image de Cissa. De plus, l’histoire de tyrans a consolidé les amitiés et les rencontres. Bien des gens vont maintenant se souvenir de toutes ces grandes figures de l’Histoire du site : le terrible Maléfice et son petit rire à la Ombrage, le devin Mystère et ses prédictions néfastes, l’impulsif général Calo et ses offensives spectaculaires, les sages et durs réformateurs Chimère et Griffe d’argent, le pervers sadique Feuille, la folle sanguinaire Sang, l’illuminé Gourou, les professeurs Alecto et Amycus, le seigneur Sha et son fameux « je sui un seigneure de terreure tremblé de peure » et bien d’autres…
Qu’on les aime ou pas, que l’on ait aucun avis sur eux, qu’ils nous fascinent, qu’ils nous fassent rire ou peur, les tyrans resteront à jamais graver dans les mémoires de ceux qui les ont connu. Pottermore ressortira bouleversé à jamais de ces six dictatures, ces deux guerres et de ces quatre rébellions. Il ne faut d’ailleurs pas oublier le rôle des rebelles, comme Cissa, Céleste, Ginny, Drago ou Rose, durant cette histoire, dont certains se sont battus avec bravoure, mais qui n’auront pas toujours été tout rose (à l’image de Céleste !). En tout cas, l’aventure des tyrans et des rebelles marquera encore Pottermore, à tel point que les nouvelles générations qui n’ont pas vécus cette histoire en seront informés, pour le travail de la mémoire collective. C’est bien la fin d’un âge, mais pas la fin de l’Histoire de Pottermore, qui réserve encore bien des surprises…

Ombre

Messages : 35
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Pottermore: Chapitre 6.

Message par Océane le Ven 8 Jan - 20:40

Bon moi j'attends la suite ! x) Nan c'est parfait Ombre :3


T'es qui toi? drunken
avatar
Océane

Messages : 98
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Là où l'on désire me trouver.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum