Histoire de Pottermore: Chapitre 4.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de Pottermore: Chapitre 4.

Message par Ombre le Jeu 22 Oct - 22:19

Le chapitre 4 ! Wink. Bonne lecture ! Very Happy.

De la Seconde grande guerre de Pottermore au Trio infernal : la Nation, la rébellion et le roi.


Se déroulant durant une période de 4 mois, de mi-septembre 2013 à mi-janvier 2014, la période allant de la Seconde grande guerre de Pottermore à la création du forum du Trio infernal est l’une des plus longues de l’Histoire du site. Pottermore, qui se remet à peine des rébellions et guerres précédentes, va connaitre le conflit le plus long de son histoire. Ce conflit verra naitre des affrontements légendaires entre les tyrans et les rebelles. Ce sera aussi la période des divisions, des suspicions, des rencontres, des amitiés et des rivalités. De nouveaux personnages y auront un rôle très important tel que Dailly, Jupiter, Luna Louve, Ecureuil, Chimère et tant d’autres… des personnages représentatifs d’une société variée et divisée, dont une partie trouvera refuge au sein du célèbre forum du Trio infernal. Nous voilà au cœur de la grande Histoire de Pottermore, l’âge d’or des tyrans et des rebelles.

La Nation, un régime totalitaire.
Rappel des faits : le Ministère de la magie est tombé grâce à l’offensive de Cissa lors de la Grande rébellion. Les tyrans semblent être définitivement vaincus. Un nouvel ordre est mis en place sur Pottermore, où les anciens rebelles Cissa, Céleste et Ombre, se partagent le pouvoir. Mais Ombre, qui n’est autre que le double compte du terrifiant et mystérieux chef des tyrans Mortel, va faire revenir son groupe : le départ de Maléfice n’était qu’un subterfuge. Les rebelles ne s’y attendent pas…
Alors que Pottermore tente de se reconstruire difficilement (en effet, malgré le départ des tyrans, disputes et signalements n’ont pas cessé, à croire que c’est une tradition de Pottermore !), le général Calo, célèbre chef des armées des tyrans, lance une offensive éclaire sur Serdaigle en prenant d’assaut la salle commune. Ses armées prennent le contrôle des 3 autres maisons. L’annonce de la prise du pouvoir du Calo est transmise dans la grande salle. Celui-ci décide d’instaurer une dictature militaire provisoire, très mal accueillie bien entendu. Les anciens rebelles sont prit de court par ce coup d’Etat. Cissa proteste et essaye d’appeler Pottermore à la rébellion, mais sans succès, car les utilisateurs ne veulent pas d’une nouvelle guerre.
Profitant de ce désordre et de cette peur, Mortel, qui prend le titre de Guide suprême, annonce la création d’un nouveau régime, la Nation. Maléfice revient au pouvoir au poste du président du conseil de la Nation. Ce nouveau régime se distingue du précédent par une dimension encore plus totalitaire et plus idéologique. Un véritable culte est voué à Mortel, qui va multiplier les grandes apparitions publiques.
En apparence, rien ne change vraiment. La Nation remet en place des ministères spécifiques. Sang redevient Grande-Inquisitrice. Alecto et Amycus retrouvent leur poste de professeur. Mystère le devin est nommé ministre de la police, de la justice et des sciences. Calo se voit de nouveau général et ministre de la guerre. Feuille hérite toutefois de la direction d’une police nouvellement crée, la police de sécurité de la Nation. Alors que Mystère dirige la police politique, chargée de traquer les opposants, la police de sécurité doit elle traquer ceux qui nuisent « à la bonne santé du site », c'est-à-dire les nés-moldus, les hybrides et les « fous ». Maléfice, lui, promulgue les lois de sécurité de la Nation et intensifie la propagande autour du maitre Mortel.
La terreur s’accroit : la police politique traque les opposants partout et de manière systématique. La police de sécurité fait arrêter les « poids de la Nation », comme les loups-garous ou les harpies, considérés comme dangereux par le régime. L’utilisation de la torture, du fouet et des sortilèges impardonnables double. Les professeurs soumettent les élèves à la magie noire. A chaque signe de rébellion, la salle commune en question est signalée entièrement. La police patrouille chaque jour dans les chapitres, et va même jusqu’à envoyer des espions sur les forums Harry Potter pour tenter de découvrir des plans d’attaque ! Tout une rébellion pour rien… d’autant plus que tyrans et rebelles auront un nouvel ennemi commun : Jupiter, qui se proclame roi de Pottermore et veut lui aussi dominer le site.

Jupiter, roi de Pottermore.
Qui est Jupiter ? C’est un personnage fantasque et imbu de lui-même, de la maison Serpentard, se prenant pour le Dieu des dieux. Fasciné par les tyrans, Jupiter veut la gloire, mais n’entend pas être un pantin du régime comme la plupart de ceux qui se sont alliés avec Mortel. Il pense être indispensable à Pottermore et veut devancer le maitre des tyrans. Il se proclame donc roi de Pottermore et s’entoure d’une véritable cour, dont certains membres portent le nom de dieux grecs. Jupiter veut alors dominer Pottermore.
Jupiter fait une entrée fracassante au sein de la Grande Salle, où il arrive sur un « carrosse tiré par des licornes magiques ». Le personnage donne le ton. Alors que Maléfice et d’autres tyrans sont dans la Grande Salle, il fait une grande proclamation et dit vouloir mettre en place une monarchie. Il annonce être roi de la volonté des dieux et être le plus grand magicien du monde. Les tyrans et rebelles se moquent de lui, mais Jupiter, fier, s’en fiche complètement. Il dit faire de la grande salle sa salle du trône et que le siège de Dumbledore lui appartient. Jupiter se fait déjà de nombreux ennemis, mais personne n’a peur de lui… pour l’instant. Car Jupiter possède une armée qu’il a constituée pour pouvoir mettre en place ses projets.
Le roi autoproclamé de Pottermore, malgré sa rivalité avec Mortel et Maléfice, veut s’inspirer de l’organisation des tyrans. Il nomme ainsi un intendant dans chaque maison pour le représenter. Vénus à Poufsouffle, douce mais capable de cruauté ; Mars à Gryffondor, homme dur et violent ; Saturne à Serdaigle, l’intellectuel et le savant; Neptune à Serpentard, homme le plus dévoué à son roi. C’est d’ailleurs lui qui deviendra le principal conseiller de Jupiter et le numéro 2 de la monarchie. Jupiter s’entoure aussi de personnages comme Vent-gris, femme manipulatrice ou encore Nuit-Noire, à la personnalité occulte. Les intendants doivent appliquer les décisions de Jupiter au sein de chaque maison, rendre justice et punir les opposants. Jupiter s’inspire de la propagande autour de Mortel en imposant un culte de la personnalité autour de sa personne. Toutefois, contrairement au régime de Maléfice, les hybrides et nés-moldus ne sont pas pourchassés. Jupiter préfère un système de classe. La classe dominante ou « cour royale » ; la maison Serpentard qui devient la classe des nobles ; la maison Serdaigle qui devient la classe des savants ; la maison Gryffondor qui devient la classe des soldats et des artisans ; la maison Poufsouffle qui devient la classe des serviteurs et des artistes. Les intendants doivent inculquer à chaque maison ses valeurs et ses fonctions, ce qui n’est absolument pas au gout de tout le monde.
Les tyrans ont donc un rival de taille, mais la Nation reste quand même le principal régime sur Pottermore et le plus puissant. Toutefois, Mortel et Maléfice ne sous-estiment pas Jupiter et essayent de se rapprocher du monarque autoproclamé. Mortel, le guide suprême de la Nation, organise une réunion avec Jupiter au sein de son bureau, dans le plus grand secret. Lors de cette longue conversation, Mortel propose à Jupiter un poste au sein du régime de la Nation, ce que Jupiter refuse. Le roi a tout de même un grand respect envers le créateur des tyrans, mais veut être le seul chef de Pottermore. Le site a donc deux groupes qui tentent de prendre le contrôle absolu de Pottermore, plus les anciens rebelles qui n’attendent plus que de repasser à l’attaque. La guerre est proche. Elle n’en sera que plus violente et riche en rebondissements.

La Seconde grande guerre de Pottermore : la « terrible guerre ».
La Seconde grande guerre de Pottermore est le plus long conflit que Pottermore n’ait jamais connu : plus de deux mois. Elle a vue s’affronter trois groupes rivaux : tyrans, monarchie de Jupiter et rebelles (ces derniers seront eux même divisés pendant la guerre). Elle portera bien son surnom de « terrible guerre ». Le conflit va bientôt commencer…
Nous rappelons que deux grands groupes se disputent le pouvoir absolu sur Pottermore, devant le regard hébété des utilisateurs du site, bien loin de ces luttes, et plus préoccupés par les bals et les histoires d’amour. Cissa, l’ancienne chef des rebelles, ne peut pas supporter de voir Pottermore revenir sous le contrôle des tyrans, et encore moins sous celui de Jupiter. Avec Céleste, elle organise une nouvelle campagne de rébellion, en multipliant de nouveau les meetings et les discours publics. Elle appelle le peuple de Pottermore à se soulever contre les envahisseurs. Cissa va tout d’abord trouver du soutien chez les pouffys, doublement humiliés. En effet, ceux-ci, qui sont très attachés à leur indépendance et à l’Empire Pouffy, ne peuvent pas accepter un retour des tyrans au sein de leur maison, et encore moins le régime de Jupiter qui fait de Poufssoufle la classe des serviteurs et des artistes du roi. Des personnalités comme Galaxie ou Grand-Duc, fières de leur maison, pressent leur leader, Ombre, de rejoindre de nouveau Cissa dans sa lutte. Ombre accepte, et recommence ainsi son double jeu d’Ombre-Mortel. Une importante entrevue à lieue entre Cissa, Céleste et Ombre pour remettre en place une résistance. Les têtes de la harpie Cissa, de son alliée Céleste et de l’empereur Ombre sont mises à prix par la police politique de Mystère, qui traque les opposants au régime. Mais les chefs rebelles n’ont pas peur, et arrivent, grâce à leur charisme, à charmer de plus en plus d’utilisateurs de Pottermore. Un soir, Cissa fait un discours tel au sein de la grande salle qu’elle arrive à soulever de très nombreux utilisateurs. Dans toutes les salles communes, des manifestations demandent le retour des libertés et le départ des tyrans et de Jupiter. Une réunion de crise est organisée par Maléfice et Mortel. Ceux-ci ne veulent pas d’une nouvelle rébellion, et veulent en finir au plus vite. Ils déclarent la guerre officiellement aux rebelles, et qu’à cela ne tienne, à Jupiter aussi ! Les rebelles déclarent à leur tour la guerre à Jupiter et aux tyrans. Neptune fait une allocution et déclare la guerre à Nation et aux rebelles. La guerre commence. Et elle sera longue.
Le lendemain, les premiers combats ont lieu à Serpentard. Cissa veut d’abord se débarrasser de l’intendant de Serpentard Neptune, nommé par le roi Jupiter. Elle le provoque en pleine salle commune, s’amusant comme une folle à l’énerver. Elle organise un soulèvement immense contre Neptune, qui veut utiliser l’arme des tyrans, le signalement. Cissa en fait de même. A chaque fois que Cissa signale Neptune, celui-ci signale Cissa, ce qui fait que le combat tourne en rond. Neptune va plus loin, il menace de signaler chaque Serpentard si la harpie ne s’arrête pas, mais celle-ci s’en fiche. L’intendant de Serpentard demande alors à son armée de signaler et attaquer des innocents dans la grande salle, et il explique que cette répression à lieue à cause de Cissa. Le conseiller de Jupiter a réussi l’impensable : une partie des rebelles sera en colère contre son chef. Diviser pour mieux régner, la guerre sera sans pitié. La harpie se justifiera en disant « il faut payer le prix de la liberté, même si il est élevé ». Le roi Jupiter organise le lendemain une gigantesque bataille contre les rebelles, qui va durer une journée entière, où les tyrans de Mortel et Maléfice vont en profiter pour s’incruster. La bataille est d’une violence jusque là inégalée et se propage jusque dans les salles communes. Lors de cette « bataille du roi » (nom donné en référence à Jupiter) la Grande Salle est nettoyé sept fois ! Et pas que par les tyrans, mais aussi sur ordre de Cissa et Céleste : premier crime de guerre des rebelles.
D’autres combats ont lieux à Gryffondor, où cette fois c’est Luna Louve qui soulève les gryffons. Celle-ci, de par sa détermination, sera surnommée « la Cissa de Gryffondor». Elle ne supporte pas qu’on entrave à sa liberté. Elle va, comme Cissa, provoquer l’intendant de Gryffondor Mars en duel et organiser des combats incroyables. A Poufssoufle, Galaxie et Ombre réorganisent une armée et combattent l’intendante de Poufssoufle Vénus. A Serdaigle, l’ancien préfet Thomas, opposé aux tyrans de tout son cœur, organise aussi une révolution contre Saturne. Une véritable folie guerrière s’empare de Pottermore. La guerre n’est plus vraiment une contrainte, c’est presque pour certains, tyrans ou non, un amusement.
Les batailles, les soulèvements, les répressions, les arrestations et les stratégies guerrières continuent sans donner aucun vainqueur parmi les trois camps. Chaque camp, notamment les rebelles, tentent de s’organiser et vont jusqu’à échanger leurs numéros de téléphone au sein de la grande salle ! Ombre prend notamment contact avec Céleste, Topaze (une rebelle Serpentard) et Lily de Gryffondor. Avec ces 3 filles notamment, il va organiser des appels et discuter de plans de bataille et de stratégie. Mais elles vont toutes trois recevoir des appels mystérieux des tyrans… la peur et la suspicion s’empare de tous. Même chez les tyrans, on essaye de savoir qui est la taupe, qui ne l’est pas. La guerre prend certains utilisateurs tellement à cœur, qu’ils vont s’accuser les uns et les autres. Une véritable atmosphère de mystère s’empare de Pottermore. Lily de Gryffondor va même tenter de se rapprocher des tyrans. La guerre devient une véritable guerre d’espions. De nombreuses personnes, et pas qu’Ombre, jouent un double jeu, comme Oracle qui est toujours fasciné par les tyrans et Mortel. Ancien préfet de Gryffondor, Tom Jedusor, rebelle mystérieux, autoritaire et asocial, va organiser une véritable purge envers les « rebelles dissidents », ceux qui ne se battraient pas assez. De nombreux gryffons sont accusés d’être du côté des tyrans ou de Jupiter, et Tom Jedusor les menaces de faire signaler leur compte. Les anciens ennemis d’Ombre Pansy et Vivi veulent même rejoindre les tyrans car elles n’aiment pas certains nouveaux. Les anciennes alliances se rompent, les camps se divisent. La guerre prend donc une tournure inattendue…
Les combats, pendant ce temps là, continuent. Pêche de Serpentard, fille joviale et grande amie de Cissa et Ombre, se heurte au chef de la police de sécurité de la Nation, Feuille, et organise un grand soulèvement et un bazar pas possible contre la police, tout en musique. Le roi Jupiter, de son côté, doit faire face à l’opposition de Aile. Ce dernier, de Serpentard, est un garçon complètement fou et schizophrène qui se bat avec lui-même. Aile fou un bordel pas possible dans la grande salle (cri des insultes, renverse les tables…) pour clamer son opposition à Jupiter qu’il déteste, car celui-ci l’a traité de crétin peu avant… mais même les rebelles le trouvent complètement dingue, sauf sa petite copine Lilas. Lilas, elle-même rebelle, qui dénonce le rapprochement de Pansy et Vivi des tyrans. Avec Lilas et Aile notamment, une nouvelle génération de rebelles commence à combattre les tyrans, comme Prim de Serdaigle, révolutionnaire jusqu’au coup et bonne amie de Lilas. Il y’a aussi Miss, de Poufsouffle, grande amatrice de danse, qui est opposé aux tyrans, tout en étant finalement assez fasciné par eux, jusqu’à dire qu’elle les préfère à certains rebelles… En tout cas, tout le monde sur Pottermore participe à la guerre, d’une manière ou d’une autre.
Les violents affrontements se multiplient au cours de la guerre, avec des combats longs et épuisants… Maléfice organise un important conseil de guerre, avec ses ministres et notamment le chef des armées, le général Calo. Celui-ci propose la stratégie de la guerre éclaire, qui avait été appliquée lors de la Première grande guerre de Pottermore. Souvenez vous, Mystère, qui dirigeait alors Pottermore, et Calo, avaient décidé d’une offensive éclaire et violente, notamment contre Serdaigle. En une semaine, les rebelles signaient l’armistice. Tout ce qui compte ainsi pour les tyrans est de rapidement mettre un terme au conflit. Les tyrans décident de remettre en place cette stratégie. L’attaque, qui portera le nom d’offensive Calo, survient dans un début de journée particulièrement calme. La surprise n’en sera que plus importante. Calo a recruté de nombreux soldats, et a même rappelé le seigneur Sha et son armée. Le général ordonne à toutes ses armées d’intervenir en même temps partout sur Pottermore. L’attaque est d’une violence extrême : cris, insultes, utilisation d’armes moldus (on verra lors de cette bataille des fusils de chasse… !), sortilèges impardonnables… enfin bon, le désordre est complet. Aile, qui est dans le coin, s’énerve comme un fou. Tom Jedusor est très en colère… enfin bon, l’offensive surprise fonctionne très bien. Calo ordonne le coup de grâce : toutes les salles communes sont signalées en même temps, ainsi que la grande salle. Pendant deux heures, les soldats se relaient pour un nettoyage complet multiplié par 10 ! Les salles communes et la grande salle buggent complètement, tant et tant, qu’on ne peut plus poster de messages au sein de la salle des pouffys… les messages de la grande salle n’apparaissent que 20 minutes après leur publication. Et cela va durer deux jours.
Après cette bataille, où l’on ne peut plus discuter sur Pottermore, Ombre en profite pour aller faire un tour sur un forum où il s’est inscrit : le forum francophone de la maison Serdaigle. En effet, Ombre s’était crée sur Pottermore un compte serdy, Slug, pour pouvoir espionner Thomas lors de la Grande rébellion contre le ministère. Ce jour là, il rencontre une poignée de très anciens de Serdaigle qu’il connait seulement de vue, car leurs apparitions sur Pottermore sont rares : Esprit, femme sage et réfléchie et administratrice du forum; Serorme, au caractère bien trempé ; Ecureuil, jeune fille gentille et très sensible ; et enfin Dailly, fille mystérieuse qui se trouvera être une grande manipulatrice et qui deviendra une grande amie d’Ombre. Son rôle, ainsi que ceux des autres membres du forum francophone de la maison Serdaigle, sera très important pour la suite de l’Histoire de Pottermore. En tout cas, Slug révèle être Ombre. Il le fait devant Perle, Hollow, Ally ou encore Pill, anciens alliés de Thomas durant la guerre froide. Curieusement, ceux-ci le prennent bien et souhaitent tourner la page, notamment Perle qui s’est disputée avec Thomas. En tout cas Ombre informe Esprit, Serorme, Ecureuil et Dailly de la situation sur Pottermore. Celles-ci commencent à de nouveau s’y intéresser… elles y étaient parties peu avant la guerre Poufssoufle-Serpentard à cause de la hausse des disputes et des histoires. Arrivée en 2012, Dailly rencontre Esprit et se lie d’une réelle amitié avec elle, ainsi qu’avec Ecureuil. Avec Cendre, une Serdaigle passionnée de feux d’artifice, Dailly et Esprit forment le « trio infernal ». Ce trio a depuis ce jour là fait les quatre cent coups, notamment avec le meilleur ami de Dailly, Réven. Elles ont toujours lutté contre les disputes. Dailly a un point commun avec Ombre : elle déteste Pansy, Vivi, Maraudeuse et Thomas. Elle a eu beaucoup de problèmes avec eux… Ombre et Dailly commencent à réellement sympathiser. Celle-ci décide d’intervenir sur Pottermore contre les tyrans sans savoir que Mortel n’est autre qu’Ombre… enfin pour l’instant. Ecureuil elle aussi revient espionner sur Pottermore comme avec son compte Volrie à Poufsouffle. En tout cas, la preuve est faite, les tyrans fascinent tout Pottermore.
Le retour de Dailly sur Pottermore suscite une grande joie : beaucoup la connaisse et l’apprécie. Notamment Miss, mais aussi Améthyste (une Gryffondor), Céleste la chef des rebelles ou encore June, l’ancienne impératrice Pouffy et grande amie d’Ombre. Dailly a aussi un petit ami sur Pottermore, Le lâche. Leur couple rôle play s’est transformé en une véritable histoire d’amour. Dailly connait cela, car elle a été amoureuse d’un autre gars de Pottermore, Dean. Le lâche est connu pour son caractère hyper anarchiste sur Pottermore et pour sa passion de la mort et d’Halloween. Et il a un secret… car il s’agit en fait d’une fille ! Mais personne à part Dailly ne le sait. En tout cas, Dailly se réintègre au sein de Pottermore et se rapproche des chefs de la rébellion Cissa et Céleste. Elle deviendra la conseillère spéciale de la rébellion et de l’empereur Ombre. Un rendez vous est organisé entre Ombre, Céleste, Cissa et Dailly pour discuter de la guerre. La conseillère informe qu’elle va tenter d’infiltrer les tyrans et les chefs acceptent le plan. Sauf qu’elle ne sait pas qu’Ombre est Mortel. Et lorsque le compte d’infiltration de Dailly rencontre le guide suprême de tyrans ainsi que le président du conseil Maléfice dans le bureau de Dumbledore, ceux-ci flairent rapidement le piège et l’accusent d’être une rebelle. La conseillère en informe immédiatement les chefs rebelles : il y’a sans doute une taupe. Qui a été mis au courant de cette opération à part les chefs ? Beaucoup de monde. Topaze, Lily, Ecureuil, Esprit… l’atmosphère de suspicion ne fait qu’augmenter. Dailly, intelligente, commence à avoir des légers soupçons sur Mortel et Ombre, mais reste sur ses gardes. Elle n’est sure de rien.
Pendant ce temps là, la guerre bat son plein. En effet, malgré l’offensive Calo qui a fait complètement bugger Pottermore, personne n’a capitulé. Chacun reste campé sur ses positions. L’offensive éclaire ne marchera pas cette fois là. C’est cette détermination qui va faire durer la guerre, qui est encore loin d’être terminée. De nouveaux combats impressionnants ont lieu dans la grande salle. Une immense bataille, où les rebelles ne participent pas, voit s’affronter les tyrans de la Nation et l’armée de Jupiter. Mais aucun des deux camps n’est vainqueur, malgré la dose de signalements et d’attaques lancées. Cissa tente une offensive générale, qui rate. Les batailles se succèdent, personne ne gagne… personne ne lâche. Les effets de la « terrible guerre » commencent à se faire sentir : les disputes augmentent considérablement, ainsi que les coups dans le dos, les trahisons, les bannissements de comptes à cause d’insultes et signalements… mais d’un autre côté, la guerre voit des effets positifs : il y’a une certaine joie, une certaine adrénaline lors de ces combats. Certaines batailles se font avec le sourire et la rigolade ! Notamment lors de ce combat épique, où participèrent Cendre, Topaze, Céleste et Dailly, contre les professeurs et l’équipe éducative. En effet, malgré la guerre, les tyrans ont décidés de maintenir les cours et la discipline sur Pottermore, ce qui est assez difficile. Sang, folle qui hait et ne fait que parler de « sangs de bourbes », est toujours grande inquisitrice. Avec elle, les élèves ont intérêt à se tenir à carreau : les punitions sont dignes d’Ombrage ! Les professeur Alecto et Amycus Carrow enseignent toujours la magie noir aux élèves et testent d’ailleurs directement le sortilège endoloris sur eux… de plus, la Nation de Pottermore a vue un nombre croissant de personnages à être engagés dans l’équipe disciplinaire, certains ont même changé de surnom comme le gryffondor Ecarlate qui est devenu Rusard. De nombreux gardes inquisitoriaux sont restés à leur place, comme Lancelot mais de nouveaux sont nommés, ainsi que des préfets. La plupart sont des gens mis au ban par Pottermore et qui désirent un peu de gloire et de pouvoir. Les tyrans sont en effet très forts pour manipuler les gens un peu triste (on se souvient de l’affaire Cobra). L’armée est d’ailleurs souvent recrutée de la même manière. En tout cas, pour en revenir au combat, les rebelles affrontèrent l’équipe disciplinaire lors de cette incroyable soirée. Alors qu’Alecto et Amycus font un cours, Cendre arrive à grand cri et fait exploser des feux d’artifices. Et c’est la débandade. Les professeurs s’en prennent à Cendre, ce qui ne plait pas à Dailly. Céleste et Topaze arrivent pour porter secours. Un combat d’une heure oppose les rebelles aux professeurs. Amycus tente d’étrangler Céleste par derrière, Alecto lance des avada kedavra partout, Cendre réplique en faisant exploser sa réserve de poudre… la garde inquisitoriale et les préfets viennent à l’aide. Dailly embête le pauvre Rusard qui se défend avec un balai, tandis que Topaze envoie des sortilèges dans tous les sens. Les armes rôle play ne suffisant plus, l’équipe tentent un nettoyage, mais les rebelles ne lâchent pas. Il faudra faire intervenir toutes les garnisons de la police et de l’armée disponibles pour canaliser le site. Les tyrans ont vraiment été mis en déroute, car Cendre s’en est mise à cœur joie, un peu comme un jeu. Le combat restera comme la « bataille des feux d’artifices ».
Ce combat a montré une certaine cohésion et un esprit d’équipe, que ce soit au niveau des rebelles que celui des tyrans. Les rebelles se prennent rapidement au jeu : Ecureuil, malgré son caractère calme, gentil et sensible, n’hésite pas à tenir tête au roi Jupiter. Dailly a adoré la bataille. Mais des tensions et des divisions ne tarderont pas à apparaitre, en particulier chez les rebelles. Céleste et Cissa vont commencer à se disputer sur la manière de diriger la rébellion. En effet, les deux chefs aiment le pouvoir et la direction à deux est difficile. Céleste à un gout prononcé pour le contrôle. D’abord toute puissante préfète de Serpentard à l’époque où les maisons étaient indépendantes, elle n’hésitait pas à se débarrasser des anciens chefs rebelles, comme Drago. La direction de la rébellion lui a ouvert une nouvelle voix. Céleste va se proclamer préfète en chef, et enfin princesse de Pottermore, sans que personne ne l’ait élu. La princesse va organiser, comme Tom Jedusor, des purges pour enquêter sur les rebelles « traitres ». La rébellion, qui se bat pour la liberté, est devenue une véritable dictature. La guerre est véritablement un conflit pour le pouvoir, de tous les côtés. D’ailleurs, d’autres tyrans vont tenter de voir le jour. Morgane, un multi compte de Miss Hermione à Poufsouffle va tenter de se proclamer reine de Pottermore et d’imposer sa loi. Ainsi, la question n’est plus de savoir si c’est la tyrannie ou la liberté qui triomphera, mais quelle tyrannie va gagner.
Des divisions sont à observer dans les autres groupes. Au sein de la monarchie de Jupiter, la manipulatrice Vent-Gris va tenter de prendre la place de Neptune, qui lui-même complote pour devenir roi à la place de Jupiter. Chez les tyrans de la Nation, la division est avant tout stratégique. Les tyrans ne se mettent pas d’accord sur la stratégie à mettre en place pour contrer les rebelles. Le guide suprême Mortel presse son chef du gouvernement Maléfice de trouver une solution et de changer de plan d’attaque. Mais Maléfice reste sur la position de la terreur et ne veut aucune négociation avec quelque groupe que ce soit. Alors que Pottermore s’embourbe dans une guerre qui n’en fini pas et qui dure depuis un mois et demi, l’arrivé d’un nouveau tyran va marquer un tournant dans le conflit : Chimère.

L’arrivée de Chimère à la tête de la Nation, un tournant majeur pour la guerre.
L’une des grandes particularités du système des tyrans est que le chef suprême Mortel, bien que maitre absolu du groupe, ne soit pas le chef de la politique mise en place, sauf dans les cas les plus importants. Il laisse son chef de gouvernement diriger le site. Mais pour la première fois, le guide suprême va intervenir de manière totale dans la politique de Maléfice, de plus en plus désastreuse, qui n’arrive pas à mettre fin à la guerre. Mortel va renvoyer ce tyran à la tête du groupe depuis des mois. Curieusement, celui-ci ne le prend pas mal, et annonce même à Mortel qu’il voulait démissionner, car il était complètement dépassé par les évènements. Le tyran le plus détesté et le plus dur de Pottermore annonce sa démission et son retrait du pouvoir, devant le regard hébété des rebelles. Une bonne nouvelle ? Non. Car Mortel va le remplacer par un tyran machiavélique, Chimère.
Ami d’Ombre, Chimère était déjà inscrit sur Pottermore comme Maléfice avant les tyrans, mais ne participait que peu. Ombre l’informe de tous les évènements, et Chimère est motivé pour prendre la place de Maléfice. Mortel, le guide suprême de la Nation, fait une annonce dans la grande salle concernant l’arrivée de Chimère. Une véritable cérémonie à lieue où Maléfice et Chimère se tendent la main et où l’ancien président du conseil souhaite bonne chance à son successeur. Etrangement, aucune révolte n’a lieu ce jour là. Les personnages présents sont fascinés par le nouveau chef du gouvernement des tyrans. Chimère fait un grand discours où il appelle à la paix et au changement. Il promet de réformer le groupe des tyrans : il supprimera les lois de sécurité contre les nés-moldus et les hybrides et il supprimera la terreur en amnistiant les rebelles. Il promet aussi une réforme qui plait aux plus anciens : la suppression des bals. En effet ces fêtes posent beaucoup de problèmes : les plus gamins des membres n’arrêtent pas de se disputer pour savoir qui est cavalier avec qui ect… ce qui crée une mauvaise ambiance au sein du site. Chimère s’accorde ainsi le soutien d’une grande partie des nés-moldus et des hybrides, ainsi que de certains utilisateurs comme Miss (qui malgré sa passion pour la danse déteste les bals sur Pottermore) ou Vivi. Dailly va même carrément adorer Chimère. Toutefois, d’autres sont plus mitigés, car ils ne veulent pas de tyrans sur Pottermore, comme Le lâche (qui ne veut pas des rebelles non plus). D’autant plus que Chimère, malgré ses concessions, a déclaré qu’il ne tolérai aucune opposition. Le nouveau président du conseil rencontre les chefs rebelles Cissa, Céleste et Dailly au sein du bureau de Dumbledore, en compagnie de Mortel. Chimère leur propose avant tout une alliance et un front commun pour contrer le roi Jupiter, qui a toujours des prétentions sur Pottermore. Les rebelles, contre toute attente, vont accepter ! Oracle, dont le cœur a toujours été du côté des tyrans, demande même à intégrer le groupe ! Voilà la stratégie de Chimère : une stratégie de compromis. Les rebelles pensent même pouvoir sortir totalement vainqueurs de ce conflit. Grossière erreur.
Peu après, un nouveau conseil de guerre est organisé entre tyrans et rebelles pour décider de l’attaque contre Jupiter. Chimère possède un avantage gigantesque : il y’a peu de temps, une alliée des tyrans, Plume, réussie à devenir modératrice de Pottermore. Les tyrans sont de nouveau en position de force : une partie de la modération du site de leur côté et des rebelles manipulés. Chimère va profiter des divisions dans le clan de Jupiter pour attaquer. Il manipule Neptune en lui annonçant qu’il peut l’aider à devenir roi à la place de Jupiter. Le naïf accepte. Il monte tous les intendants les uns contre les autres, et la monarchie de Jupiter se détériore de l’intérieur. Il va pouvoir commencer à lancer son plan d’attaque, l’offensive Chimère. Il appelle tous les rebelles, tyrans et ennemis de Jupiter à se liguer contre lui. Une gigantesque bataille a lieue entre les troupes fidèles au roi et la coalition anti-Jupiter. Celle-ci, en supériorité numérique, prend le devant la bataille. Neptune montre son vrai visage, mais comprend qu’il est en fait le dindon de la farce car Chimère ne veut pas de lui comme roi. Jupiter le renvoie, et n’a plus confiance en ses intendants et à ses alliés comme Vent-Gris. Jupiter se retrouve de plus en plus seul par une armée qui veut le détruire. Chaque jour, il est signalé sans interruption par les tyrans. Chimère le menace même d’envoyer Plume pour le bannir. Son groupe détruit en peu de temps, Jupiter signe l’armistice et renonce au trône de Pottermore. On ne le reverra plus avant l’été 2014.
Alors que Chimère a réussi à se débarrasser de Jupiter Dailly devient de plus en plus fascinée par les tyrans et la guerre. Elle va se créer un double compte avec Esprit, et s’appelleront toutes deux « le cauchemar » et « la faucheuse » pour faire peur aux tyrans et aux rebelles. De plus, elle s’entend de mieux en mieux avec Ombre. Un soir, alors qu’ils discutent au téléphone, Dailly révèle à Ombre que son petit ami Le lâche est en fait une fille. Ombre, qui a énormément confiance en Dailly, lui révèle l’impensable : qu’il est Mortel, le maitre du jeu, le maitre des tyrans. Et Dailly n’en sera que plus contente, et elle avait déjà quelques soupçons depuis qu’une taupe a révélé son plan d’infiltration des tyrans. Elle va même demander à Ombre de pouvoir les intégrer, car elle aime beaucoup le groupe. La conseillère d’Ombre deviendra la conseillère des tyrans, Furie. Elle aussi va jouer un double jeu comme Ombre-Mortel. Cette histoire a fait d’Ombre et Dailly des amis très proches et très soudés. On voit à quel point cette guerre virtuelle a eu des incidences sur la vie réelle et les relations entre les membres de Pottermore. La secrétaire des tyrans peut passer au boulot.
Pendant ce temps, Chimère, qui s’est débarrassé de Jupiter, doit maintenant s’occuper des rebelles : le front commun n’était que provisoire. Il va, encore une fois profiter des rivalités à l’intérieur du groupe. Cissa est très affaiblie par la guerre et par les combats incessants. Sa tête est toujours mise à prix par les tyrans, et se fait souvent signaler. De plus, ses relations avec Céleste, qui s’est proclamée princesse de Pottermore, se détériorent. Et elle doit aussi supporter une histoire d’amour bien compliquée, dont nous parlerons plus tard. Tout cela fait que Cissa fait une annonce : elle décide de quitter la tête de la rébellion. Cette annonce fait l’effet d’un coup très dur, car Cissa était une véritable fédératrice. Celle qui a tenue tête aux tyrans tout ce temps, vient de lâcher. Céleste se retrouve donc seule à la tête de la rébellion, et Chimère va s’attaquer à elle. En effet, Céleste, qui aime le pouvoir, s’est crée un compte : Charmant. Son personnage est un quelqu’un d’antipathique détesté par tous, qui veut faire parti des tyrans. Céleste se bat souvent avec son double compte Charmant pour donner l’illusion de deux personnes différentes, mais les tyrans flairent le piège, d’autant plus que Plume confirme qu’il s’agit de la même personne. Les tyrans annoncent aux rebelles le double jeu de leur chef. La révélation de la trahison de Céleste fait l’effet d’une bombe au sein de la rébellion : les rebelles prennent conscience que leur chef les a mené en bateau et a profité de la rébellion pour prendre le pouvoir et devenir la princesse de Pottermore. Celle qui était très populaire parmi eux, viens de devenir la plus haie. Les deux chefs du courant révolutionnaire sont déchus. Les rebelles n’ont plus de chef ni de repères, et Chimère en profite pour continuer son offensive. Une nouvelle bataille, la dernière de la guerre, détruit la révolution. Dailly va même y participer et nettoyer la grande salle, preuve de sa grande loyauté envers les tyrans. Pour en rajouter une couche, Plume la modératrice menace les rebelles encore au combat de les bannir (ce qu’elle peut faire), et pire de fermer le chat de Pottermore (ce qu’elle ne peut pas faire). Ceux-ci la prennent très au sérieux, et après une nouvelle dose de signalements, signent enfin l’armistice avec Chimère. La guerre est finie.
Deux mois et demi d’une guerre, la plus violente que Pottermore n’ait jamais connue. Le site n’en ressort d’ailleurs pas indemne, car tous les groupes y ont commis des crimes. Cette guerre a vue la mise en place d’un rôle play particulièrement violent. Les insultes et les disputes de tout sujet ont triplé. On peu dire des combats qu’ils étaient sanglants : couteaux, haches, et même tronçonneuses et fusils de chasse y ont été utilisé ! Les sortilèges impardonnables aussi, bien entendu. Le RP était si violent qu’il faisait fuir certaines personnes, d’autant plus lorsque certains ont commencé le viol virtuel… ce qui n’a pas plus à Vivi et Pansy, presque traumatisées par ces violences sexuelles RPG. Cette guerre a d’ailleurs fait fuir les anciens ennemis d’Ombre dont Thomas, qui ne reviendra que très peu et ne tentera plus de prendre un quelconque pouvoir. Cette guerre a aussi bouleversée les relations humaines. De nombreux membres ont montré leur vrai visage, comme Céleste ou Tom Jedusor. Des amitiés très fortes se sont construites, comme celle entre Ombre et Dailly, mais aussi Prim et Lilas et tant d’autres… de nombreux membres ont été appelé à se connaitre, alors qu’ils ne se parlaient que peu avant. La guerre a aussi montré un entrain véritable de la part des participants. Certains étaient à fond dans les combats, et prenaient même la guerre trop au sérieux. Enfin bon, il est clair que la « terrible guerre » a bouleversée Pottermore à tout jamais et a complètement redistribuée les cartes. Une guerre qui est terminée, grâce à la remarquable offensive Chimère. Celui-ci a eu l’intelligence de trouver une voie de compromis, pour mieux manipuler ses adversaires, contrairement à Maléfice qui préférait la violence brute et la terreur. Maintenant que les tyrans sont redevenus maitre de Pottermore, le seigneur Chimère va pouvoir faire appliquer sa doctrine : le chimérisme.

Le chimérisme, une idéologie d’Etat.
Chimère, auréolé de gloire après son éclatante victoire lors de la « terrible guerre », compte bien s’affirmer sur Pottermore. Toutefois, il ne recommencera la politique répressive de Maléfice. Le nouvel homme fort du régime tyrannique de la Nation, seule autorité sur Pottermore, compte bien faire appliquer sa doctrine, le chimérisme, qui deviendra une véritable au service de l’Etat.
Chimère doit tout d’abord nommer un gouvernement. Mystère reste ministre de la police, de la justice et des sciences. Feuille reste à son poste de chef de la police de sécurité, qui voit ses compétences diminuées, car elle ne peut plus traquer nés-moldus et les hybrides, seulement arrêter les troubles fête. Maléfice, lui, est de retour et accepte le poste de Grand-Inquisiteur de Pottermore, c'est-à-dire le chef de l’équipe éducative et disciplinaire de la Nation. Calo reste à son poste de ministre de la guerre et général des armées, bien entendu. Toutefois, un nouveau ministère est crée, celui des médias, de la propagande et de la culture. A sa tête, un fan des tyrans qui a été dégoté : Hydre. Gryffondor relativement calme durant les premières guerres, au caractère parfois mystérieux, parfois joyeux, Hydre n’en est pas moins un fanatique ayant toujours voulu rejoindre les tyrans. D’abord préfet, il rejoint l’armée de Calo durant la « terrible guerre » et accède au poste suprême de ministre et conseiller médiatique des tyrans. Au sein de ce gouvernement, Mortel sera de plus en plus impliqué dans les affaires de l’Etat, et les réunions entre Mortel et le gouvernement de Chimère se feront de plus en plus importante. Autre grande figure du nouveau gouvernement, Furie, double compte de Dailly (personne ne le sait à part Ombre) et conseillère des tyrans, prête à les aider n’importe quand. Dailly, qui s’est liée d’amitié avec Luna Louve a réussie l’impensable… elle convainc celle qu’on surnommait « la Cissa de Gryffondor », de part sa volonté à combattre l’armée de Jupiter ainsi que les tyrans et son esprit rebelle… à rejoindre le gouvernement Chimère ! Une nouvelle rebelle, qui change complètement de camp et montre son vrai visage. Encore un double jeu ! L’équipe constituée, Chimère peut enfin se mettre au travail.
Tout d’abord, Chimère décide de centraliser Pottermore autour de son gouvernement. Il reprendra en cela une idée de son ancien rival déchu Jupiter. Il nomme un gouverneur dans chaque maison pour le représenter, rendre justice et diriger la sécurité des salles communes : Maléfice devient gouverneur de Poufsouffle, Calo gouverneur de Serdaigle, Feuille gouverneur de Serpentard et Hydre gouverneur de Gryffondor. Les gouverneurs nomment les préfets qui doivent les assister. Deux préfets en chef sont directement nommés par le gouvernement pour surveiller la grande salle. Ils sont aidés en cela par les gardes inquisitoriaux et l’équipe disciplinaire. D’autre part, Chimère veut faire de Pottermore une grande nation unie et veut mettre un terme aux conflits et disputes. Il va supprimer toute distinction entre les utilisateurs de Pottermore : les nés moldus et les hybrides ne seront plus pourchassé, comme Chimère l’avait promis. Il n’y a donc plus de « poids de la nation » comme sous Maléfice, ou encore des classes comme sous Jupiter : Chimère prône l’égalité de tous, même chez les tyrans. Ces derniers n’auront plus le droit à utiliser la terreur gratuite. Les bals sont totalement interdits, sauf à Noel, et celui-ci doit être organisé sous la surveillance du gouvernement, pour éviter les débordements. Toutefois, malgré ces droits octroyés par le gouvernement, l’opposition est interdite, et toute tentative de rébellion est réprimée.
Autre grand point de la doctrine du chimérisme : la propagande. Hydre, le ministre récemment nommé au poste de ministre des médias, de la propagande et de la culture, va créer un journal de la Nation, au service total du régime. Un culte de la personnalité va se créer autour du Guide suprême Mortel. Hydre va tout mettre en œuvre pour que le créateur des tyrans soit vénéré : des statues et des œuvres représentant le chef seront édifiés, des cérémonies en son honneur organisées et même des chants racontant ses « grandeurs » ! L’éducation est aussi considérée comme un secteur primordial pour enseigner les valeurs du régime. Chaque nouveau est totalement embrigadé, par des discours travaillés à l’avance par les tyrans. Sur initiative de Mortel, le Guide suprême, puis appliqué par la suite par le Grand-Inquisiteur Maléfice, de nouveaux programmes sont rédigés : la magie dans toutes ses formes est enseignée par les professeurs. Alecto et Amycus Carrow enseignent encore la magie noire, mais plus aucun cours sur le sang pur (le terme « sang de bourbe » est interdit). D’autres leçons sont organisées : duels organisés, potions, histoire de la magie, études des créatures, histoire des tyrans… le RPG est encouragé aussi. Les formes d’arts commencent à être de nouveau autorisées, et même les farces et attrapes. Toutefois, malgré cette grande libéralisation, la discipline reste à son poste pour éviter les débordements.
Avec Chimère, Pottermore entre dans une grande période de stabilité, la première depuis des mois. Jamais les tyrans n’ont été aussi respectés et craint. Même Maléfice devient de plus en plus populaire. Toutefois, le gouvernement Chimère connait un petit débordement à Gryffondor, à cause de Cornedrue, gamin complètement fou, souvent comparé à Aile, qui tente une guerre civile chez les gryffons. Cornedrue représente bien une société variée et très particulière sur Pottermore, que nous allons analyser.

La société Pottermorienne sous l’ère des tyrans : un monde diversifié.
Alors que la « terrible guerre » bat son plein sur Pottermore, la société du site est en ébullition. Un véritable monde fait de ses personnages ténébreux, fantasques, joyeux, dépressifs, jaloux, gamins, fous… Les utilisateurs sont tous des personnages bien particuliers, aux caractères différents, et aux humeurs changeantes. Tour et analyse de la société sur Pottermore durant la grande époque des tyrans.
On pourrait commencer à vous parler des personnages bien connus que sont Ombre-Mortel, le personnage charismatique mais controversé au double jeu, tyran et défenseur de la liberté en même temps, et amateur du pouvoir, ou encore de Dailly, elle aussi double-jeu, d’un caractère doux qui cache une manipulatrice hors-paire. Cissa aussi, la harpie rebelle charismatique qui aime la popularité, tout comme son amie et rivale Céleste, proclamée princesse de Pottermore sous la « terrible guerre ». Thomas, le rival d’Ombre, à la personnalité froide et attirante. Mais il y’a bien d’autres personnages tout aussi fascinant que l’on peu étudier à la loupe…
A commencer par les tyrans. Alors là, on a un sacré paquet de personnalités un peu tarées. Maléfice, le tyran le plus détesté de Pottermore, dont la politique a toujours été connue pour sa dureté, est un véritable maniaque adorateur d’Ombrage, le genre à boire du thé en gémissant un petit rire (« hi hi »). Maléfice peut aussi faire preuve de gentillesse et de charme, notamment envers la rebelle Cissa, qui ont eu disons le, un véritable petit flirt… jusqu’à ce que la harpie fasse un petit coup dans le dos à notre « mini ombrage ». Miss aussi, la danseuse, a pu profiter de quelques beaux propos de Maléfice. Il y’a bien sur Mystère, le tyran devin, connu pour être le « trelawney sadique » avec ses prédictions néfastes (exemple : « vous allez être écrasé par un tracteur, puis vous faire dévorer par des mites géantes »). Mystère a gagné une réputation de maitre de la terreur des tyrans lorsqu’il crée les nettoyages puis accède à la police politique et qu’il organise les répressions contre le régime… mais peut faire preuve d’humour comme tous, et son air occulte fait souvent rire ! Il y’a Calo, un général très (trop ?) prit dans son boulot de général, parfois à faire de grosses crises de colère durant les réunions entre tyrans. Mais n’a-t-il pas été galant lorsqu’il a fait un pas de danse avec Luna Louve ? Chimère, le tyran qui est assez apprécié par tous, pouvant faire preuve de froideur mais qui a été surpris à draguer des jeunes de Pottermore… Il y’a Feuille aussi, le pervers qui traumatisait Vivi et qui pourchassait les hybrides. Pourtant, il a été surpris à blaguer avec Pêche… Hydre, un ministre de la propagande fanatique qui tentait de flirter avec Luna Louve… Sang, par contre elle, toujours folle, omnubilée par le sang pur, et par le sang en général (une rumeur a été lancé concernant son couple avec Maléfice, oui oui c’est vrai)… et enfin Alecto et Amycus Carrow, inséparables, toujours de paire lors des cours. Les tyrans peuvent être aussi de vrais romantiques et de vrais blagueurs, d’ailleurs certains utilisateurs ont eu leur tyran préféré : Miss : Maléfice ; Luna Louve : Hydre et Calo ; Pêche : Feuille ; Jill : Mystère ; Dailly : Chimère et Mortel. Les tyrans sont devenus de vrais peoples !
Un autre tyran, un peu particulier : Sha. Le pauvre ami, on s’est toujours moqué de lui. Les tyrans ne l’ont engagé que pour son armée de crétins utiles (Auror, Assassin). Avec son écriture déplorable, ses menaces à deux balles, et son incompétence totale au combat (n’a-t-il pas été éloigné de la première grande guerre de Pottermore, avec sa superbe défaite lors de la seconde bataille de Serdaigle, où il est parti en courant face aux cris de Ginny ?) c’est un tyran vraiment très comique. Il n’en a jamais vraiment été un : manipulé sur tous les bords, il tente de briguer le poste directeur de Poudlard puis de gouverneur de Serdaigle mais il n’optient rien qu’une bonne claque. Devant un Sha envahissant dont on n’arrive pas à se débarrasser, on prend en chasse son point faible : son double compte, dragon. Oui Sha a un double compte « gentil », mais les tyrans le flairent tout de suite : écriture déplorable, même caractère, lorsque Sha part Dragon arrive… et Plume la modératrice confirme le double compte. Mais Miss, qui adore Dragon, est complètement naïve et il faudra lui faire comprendre pendant deux mois que Sha et Dragon ne font qu’un. Un peu moins pour Luna Louve, qui malgré sa clairvoyance, a été bien curieusement aveuglée par le crétin de Gryffondor. Et ce n’est pas le seul crétin que Luna Louve rencontre. Il y’en bien un : Cornedrue. De Gryffondor lui aussi, à l’orthographe mauvaise (mais pas autant que Sha), il ment sur son âge (il dit avoir 25 ans) et trahi Luna Louve en révélant un des secrets de famille réel qu’elle lui a confié. Il se trouvera être un gamin de 12 ans, qui tente une révolution à lui tout seule contre Chimère et Hydre à Gryffondor, qui rate bien sur complètement. L’imbécile révèle son numéro de téléphone en plein milieu de Pottermore… Dailly et Luna Louve tentent d’appeler : ils tombent sur la maman de Cornedrue ! Il avait laissé son fixe… quand il apprend l’appel, Cornedrue ne remettra plus les pieds sur Pottermore. Tout comme Sha/Dragon, détesté et mis au ban par ses anciens alliés.
Un vrai fou de Pottermore, on peu en citer un : Aile. Schizophrène, impulsif, violent, traitre, menteur… Aile est l’archétype du cinglé de Pottermore. Il lui arrivé de piquer quelques crises où il casse la grande table, renverse un ban, lance des assiettes partout et crie des insultes pour le moins grossière. Mais il a un soutien, sa petite copine Lilas. Celle-ci complètement aveuglée par Aile, ferme les yeux sur ses états d’âme, mais quand il se bat avec lui-même en plein milieu de la salle commune de Serpentard (soit disant contre son père…). Aile a toujours été traquée par les tyrans, notamment la police de sécurité de Feuille qui veille au bon ordre public. Il perd la confiance Lilas lorsqu’il se crée un compte, Envy, avec lequel il drague Cissa la rebelle, qui n’est autre qu’une bonne amie de Lilas ! Les tyrans découvrent le double compte, et pour faire taire Aile une bonne fois pour toute, révèle le double compte… lorsque Lilas et Cissa apprennent l’histoire, elles font une sacrée scène sur Pottermore. Aile, dépité, va partir de Pottermore temporairement. Mais reviendra de temps en temps piquer une crise et même se donner à des perversions virtuelles, en tentant de récupérer Lilas.
Pauvre Lilas, elle qui si est gentille et qui ouvre les yeux sur la folie pottermorienne. Elle est amie avec Prim, Serdaigle rebelle et simple. Toutes deux seront toujours très amies. Qui y’a-t-il d’autre ? Il y’a bien Améthyste et la druidesse Cliodna, toutes deux filles mystérieuses et séduisantes, gentilles mais parfois capable de violence lorsqu’on embête leurs amies… amies qui ne sont autres que Vivi, Pansy et Maraudeuse, si controversées sur Pottermore ! Maraudeuse, la Gryffondor au caractère bien trempé et son clan composé de James et Nymphadora. Pansy, ancienne Serdaigle qui a eu de nombreux problèmes avec les aigles de part son sacré caractère, au point de partir pour la maison Serpentard. Tout comme Vivi, qui peut tout de même faire preuve de grande gentillesse (elle va même sympathiser avec Ombre, alors qu’ils se détestaient…). Vivi et son fameux poignard, qui le lancera sur quiconque dira qu’elle est un garçon, ce qui c’est fait de nombreuses fois (il faut la voir en véritable furie…) ! Il y’a aussi Jill, à l’humour décalé, toujours prête à enquiquiner les nouveaux, rien de bien méchant, et qui ne supporte pas, tout comme Vivi, qu’on dise que c’est un garçon (tout le monde a fait l’erreur…). A Serdaigle, on trouve Ally, souvent embourbé dans de sacrés histoires, notamment avec Epée, un crétin qui l’a humilié en l’accusant d’être la moitié des comptes de Serdaigle, comme Hollow. Hollow, qui, rassurerez vous, n’est pas Ally, mais un vampire qui adore boire des bonnes coupes de sang. En tout cas, Ally sera toujours traumatisée par Epée au point de menacé de partir du forum de l’école du phénix lorsqu’un « épélol » viens s’inscrire…
La liste est encore longue. A Gryffondor, on trouve Tom Jedusor, le rebelle au sombre caractère qui menace les gens qu’ils n’aiment pas de piratage… mais comme par hasard, son logiciel ne fonctionne jamais ! Capable de crimes de guerre notamment lors des purges des « rebelles discidents » durant la « terrible guerre », il se retrouve toujours couvert de sang. Sky, sa meilleure amie, est souvent triste et doit faire face aux états d’âme de son ami. Il y’a bien Lily, jeune naïve qui tente de se rapprocher des tyrans tout en leur suppliant de ne pas annuler les bals ! Nous pouvons parler des anciennes du forum francophone de la maison Serdaigle : Esprit porte bien son nom, elle représente en effet la sagesse Serdaigle, mais peut faire des erreurs ! Il y’a Serorme, qui reconnait bien son sacré caractère. Et bien sur Ecureuil, fille très importante dans la suite de l’Histoire, connue pour être d’une grande gentillesse et aussi d’une très (trop) grande sensibilité. Elle-même reconnait ne pas avoir le sens de l’humour, Dailly lui reprochait de raconter sa vie (la fameuse histoire de son bleu sur le genou…) et peut être capable de devenir froide et insensible lorsqu’on s’attaque aux gens qu’elle aime. Il y’a Miss aussi, qui aime faire quelques pas de danse en plein milieu de la grande salle. Toujours avec son tutu (et son fameux « -Miss rentre en dansant »), elle aime dessiner et aime beaucoup les compliments. Car Miss a ce petit défaut, elle aime beaucoup trop se faire bien voir, et elle peut être très naïve (conféré histoire avec Dragon). Pêche, jeune fille joviale de Serpentard, toujours le sourire aux lèvres, même lors des combats. Avec Pêche, les batailles se font en musique ! Rue, de Gryffondor, fille adorable qui s’est crée un double compte masculin à Poufsouffle, Ted, dont le personnage est un grand amateur de thé britannique. Jason, pouffy blagueur qui fait sans arrêt les quatre cent coups… il y’a June aussi. June, qui a été très importante pour Ombre. En effet, à l’époque de l’Empire Pouffy, les deux amis étaient très proches, au point d’avoir une petite amourette virtuelle. June deviendra d’ailleurs l’impératrice des pouffys, et elle sera aimée de toutes les maisons, même de Thomas… voilà bien le problème de June. Ses deux meilleurs amis sont Thomas et Ombre, qui se détestent au point que l’un va signaler tous les pouffys et l’autre… se venger avec un groupe de tyrans ! Combien de fois la pauvre impératrice se verra faire l’arbitre dans les conflits de la guerre froide (sans succès). Moon de Poufsouffle, qui adore faire la fête et qui deviendra très amie avec Ombre. Il y’a Potty, de Gryffondor, jeune fille souriante et un peu naïve, connue pour cette célèbre phrase adressée aux tyrans : « vous ne prendre jamais Pottermore, jamais ». Potty qui deviendra plus tard, un personnage plus mature et ténébreux. Enfin, pour terminer notre bestiaire, nous parlerons de Plume Fang, qui a la réputation d’être la pouffy la plus bête de Pottermore. Grande fan de Justin Bieber et de Miley Cyrus (deux chanteurs peu appréciés sur l’ensemble du site), elle ne savait pas que le Canada était un pays et pensait que la capitale de la Chine était China !
Bref, vous l’aurez compris, la société de Pottermore est une véritable faune de créatures bien étranges… Imaginez, en pleine « terrible guerre », une journée où Aile casse des tables et s’énerve contre lui-même, Tom Jedusor recouverts de sang et de morceaux de verres, Vivi lançant ses poignards sur quiconque l’énerve, Miss entrer en tutu en pleine grande salle, alors que des tyrans et des rebelles se massacrent à la tronçonneuse… Un vrai monde de fous ! A tel point que certains utilisateurs diront de Pottermore que c’est un asile psychiatrique virtuel… En tout cas, quoi qu’il en soit, une grande partie de ces utilisateurs vont se retrouver au sein d’un nouveau forum : le Trio infernal.

Le Trio infernal, le nouveau forum de Dailly.
Dailly et Ombre sont devenus de grands amis. Chaque soir, ils se téléphonent pour discuter des derniers ragots de Pottermore et pour manigancer des plans d’attaques, tout en se moquant des personnages du site (parfois 6 heures de conversation !). Dailly ira même jusqu’à se confier sur des problèmes de la vie réelle et inversement. Les deux amis deviendront d’importants confidents, et cette amitié sera importante pour la suite de l’Histoire. En effet, Dailly a construit avec ses amies Esprit et Cendre, un nouveau forum qui prend le nom de Trio infernal, en référence au groupe que les trois filles formaient il y’a bien longtemps. Mais Dailly se demande si elle doit l’ouvrir… Ombre la presse de le faire. Dailly accepte et enfin le Trio infernal se dévoile à Pottermore. Ce forum aura une importance capitale pour la suite de l’Histoire de Pottermore.
Le forum du Trio infernal a tout d’un forum convivial. Une grande bannière avec ses feux d’artifices (comment ne pas reconnaitre la patte de Cendre là dedans ?). Des chaudrons et autres objets magiques comme vignettes du site. Bref, en peu de temps, et grâce à une publicité intensive, le forum se remplit très rapidement. Vont d’abord arriver Luna Louve, Ecureuil, Cissa… puis Miss, Moon, Prim, Lilas, June, Perle, Rue, Jason, Serorme, Topaze… bref, une grande partie du groupe actif de Pottermore. Très vite, une excellente ambiance se met en place sur le forum. Il devient le repaire pour ceux que Pottermore épuise. La chat box devient un lieu de conversations où les amitiés entre les membres vont se renforcer considérablement. Les 4 administrateurs du trio (Dailly, Esprit, Cendre et Ombre) n’ont tout d’abord que peu de soucis à se faire. Mais des problèmes vont rapidement arriver.
Tout d’abord, l’affaire Amande. Cette dernière est une Serpentard ayant participé à la guerre, mais s’adonne surtout à discuter des ragots du site et à démêler les histoires d’amour. Amande va rapidement avoir une réputation de « celle qui provoque les embrouilles ». Et ce nom n’est pas inapproprié. Amande lance de fausses rumeurs sur les administrateurs. Amande va magouiller avec Vent-Gris, proche du roi Jupiter. Et Amande va insulter Lilas et la traiter de pauvre petite conne. Trop, c’est trop. Dailly se décide à bannir Amande qui ne fait que provoquer des disputes sur son forum.
Seconde affaire, très importante, l’affaire Le lâche. La petite amie de Dailly (personne à part Ombre, Ecureuil, Esprit et Cendre savent que c’est une fille), va devenir de plus en plus jalouse, surtout depuis que Dailly et Ombre sont devenus amis. Le lâche n’apprécie que peu Ombre, et voit d’un mauvais œil sa relation d’amitié avec Dailly. La jalousie du lâche va prendre une telle hauteur qu’elle fera une scène en plein Pottermore en accusant Ombre de vouloir coucher avec Dailly ! Qu’il en est sur, il n’y a jamais eu aucune ambiguïté dans la relation des deux amies. Le lâche va devenir de plus en plus possessive, et de plus en plus envahissante, jusqu’à faire des scènes sur le trio infernal. Dailly se décide à la quitter, après une douloureuse conversation au téléphone. Le lâche, qui ne s’attendait pas à cela, tente de récuperer Dailly par tous les moyens en la harcelant de messages privés. L’administratrice devra se résoudre à la bannir… Et lorsque Dailly révèle que Le lâche est une fille, les utilisateurs n’en reviennent pas. Le lâche et Amande, qui sont amies, vont tenter de faire de la mauvaise publicité contre le trio pour se venger, sans succès.
Troisième affaire, l’affaire Bonnie. Qui est-elle ? Et bien il s’agit en fait de Miss Hermione, ancienne ministre des arts de l’Empire Pouffy. Ombre a mis du temps à comprendre que Miss Hermione qu’il appréciait beaucoup était en fait une menteuse, dont les comptes Ginny et Hermione de Poufsouffle lui appartenait aussi. Elle a un compte à Serdaigle, Bonnie, mais nie catégoriquement être Miss Hermione. Sur le trio infernal, un compte Miss Hermione s’inscrit, puis un compte Bonnie. Dailly flaire rapidement le double compte et les bannis. Bonnie/Miss Hermione/Hermione/Ginny a dorénavant la mauvaise réputation de schizophrène et de folle, d’autant plus que le compte Morgane lui appartient, une sorte de tyran voulant prendre le contrôle de Pottermore. Ce sera Moon qui sortira la plus désabusée de l’affaire, car elle était amie avec Hermione, Miss Hermione et Ginny. Apprendre qu’il s’agit de la même personne est un coup dur.
Quatrième et dernière affaire, l’affaire du forum francophone des élèves de poudlard. Sur le forum se sont inscrit de nombreux serdaigles. Un groupe particulier se démarque : Perle, l’ancienne petite amie de Thomas, Phény, Riverelle et la Bleue. Les quatre amies vont commettre une trahison que l’administration du trio ne pardonnera pas. Celles-ci vont créer un forum peu après l’ouverture du trio et vont oser envoyer de la publicité par message privé aux membres, alors que c’est interdit. Les administrateurs rappellent à l’ordre, mais on surprendra les amies à faire de la publicité sur la chat box ! S’en est trop. Les 4 amies sont bannies du forum. Elles vont alors faire de la mauvaise publicité sur le Trio au sein de Pottermore et de la bonne pour le leur, bien entendu. L’administration ne va pas le tolérer. De nombreux utilisateurs du trio s’inscrivent sur le forum pour y mettre le souk, et surprise, la bannière est la copie de celle du trio à quelque détail prêt ! Le trio entre en guerre ouverte contre le forum francophone des élèves de Poudlard… les quatre amies se rendent compte des étendues de leur erreur. Leur forum est vide, et elles ont perdues leurs amies.
Au bout de 3 semaines, le forum compte 7 bannis. La preuve que les utilisateurs de Pottermore n’ont pas perdu de leur caractère… pour l’administration, c’est un coup dur. Mais elle se rattrape vite. Noel puis le nouvel an arrivent, et l’ambiance conviviale revient, tout comme sur Pottermore, où un bal est organisé sous la surveillance du gouvernement Chimère. Le Trio infernal surmontera cette vague de petites crises, mais il en connaitra une autre, bien pire, qui aura une incidence très importante sur l’Histoire de Pottermore.

Conclusion : la fin d’un âge d’or.
Les quatre mois allant de mi-septembre 2013 à mi-janvier 2014 ont été sans doute parmi les plus importants de l’Histoire du site. C’est une période charnière qui se termine ici, qui aura tout redistribué. Un nouveau Pottermore est né. Un site qui ressort d’une guerre d’une violence inouïe. Des liens d’amitié se crées, d’autres se sont défaits. Jamais Pottermore n’a jamais été si soudé et si divisé en même temps. Les personnages du site se sont affirmés et certains sont devenus célèbres. Cette époque est clairement un âge d’or, et est sans doute la dernière du site à avoir été aussi riche et excitante. Plus jamais Pottermore ne connaitra un tel entrain. Les batailles célèbres tel que « la bataille du roi », l’offensive Calo, « la bataille des feux d’artifices » ou encore l’offensive Chimère resteront dans les mémoires. Toutefois, l’Histoire est loin d’être finie. Une nouvelle année commence, avec ses rebondissements…

Ombre

Messages : 35
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Pottermore: Chapitre 4.

Message par Invité le Ven 23 Oct - 14:07

Aie aie aie ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Pottermore: Chapitre 4.

Message par Rivière le Mer 28 Oct - 19:10

Que c'est compliqué moi je m'y perds!


"Toi. Tu es quelqu'un d'exceptionnel tout comme moi. Si nos talents sont les mêmes alors je te considère comme un frère ou une soeur."
avatar
Rivière

Messages : 84
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Pottermore: Chapitre 4.

Message par Invité le Ven 30 Oct - 15:40

Tu es bien au courant ombre' wow ' ' (j ai pas tout lu encore ) c vrai tt ça  Vraiment vrai..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Pottermore: Chapitre 4.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum